Notre environnement a considérablement changé  au fil des siècles. Aujourd’hui, l’action anthropique dévaste la nature et la pollution règne. Cette pollution constante est peut-être à l’origine de la recrudescence de certaines maladies. Bien que nous prenions des précautions, ces maladies sont parfois inévitables.

De nos jours, l’asthme est une maladie courante. Elle se manifeste par des difficultés respiratoires avec des symptômes tels que dyspnée expiatoire, essoufflement, obstruction des voies respiratoires, allergies constantes, hyperréactivité à certains stimuli et crises nocturnes.

Le RGO (reflux gastro-oesophagien) aussi connu sous le nom de reflux gastrique est une maladie courante qui peut être due à l’asthme. Les brûlures d’estomac sont un symptôme du RGO. Donc, si vous ressentez des brûlures d’estomac au moins deux fois par semaine, vous souffrez probablement de reflux gastrique. Ces sensations de brûlures sont causées par les acides gastriques qui enflamment la paroi de l’œsophage.

Les liens entre le reflux gastrique et l’asthme

Comme susmentionné, d’aucuns soutiennent que le RGO et l’asthme sont liés bien qu’il n’existe aucune étude probante. Néanmoins, de nombreux docteurs affirment que le reflux gastrique aggrave l’asthme. Comment est-ce possible ?

Lorsque le reflux gastrique n’est pas traité, il s’aggrave forcément. En effet, lorsque la maladie est négligée, les acides gastriques continuent de remonter de l’estomac vers la bouche. Seulement, avant d’atteindre la bouche, ils affectent les poumons.

 Une étude a montré que la présence d’acide à l’intérieur de l’œsophage de patients asthmatiques aggrave ce mal. Par conséquent, ces chercheurs ont conclu que les asthmatiques sont plus exposés au RGO. Ils ont ajouté que cette vulnérabilité est due à la pression anormale exercée sur la poitrine du patient lorsqu’il respire. Cette pression force le contenu stomacal a emprunté un chemin inhabituel.

Les patients atteints d’asthme doivent prévenir le RGO bien qu’il soit malheureusement les plus exposés à cette maladie.

Des études relatives au lien entre RGO et asthme sont en cours car certains chercheurs estiment que si le reflux gastrique est traité, l’état du patient asthmatique doit s’améliorer. Malheureusement, jusqu’à présent, les résultats ne sont pas satisfaisants.

Prévention et traitement

Si vous êtes asthmatique et que vous pensez souffrir de reflux gastrique, consultez un spécialiste. Il vous aidera à soigner le RGO et à contrôler l’asthme. Ne prenez jamais de médicaments sans prescription.

Les hydrocortisones et l'adrenaline sont des préventifs contre l'asthme
Exemple d’hydrocortisone, préventif contre l’asthme

Le médecin peut vous prescrire de l’adrénaline et des hydrocortisones. Il s’agit de médicaments préventifs contre l’asthme. Si vous parvenez à prévenir les crises d’asthme, vous pourriez faire de même du reflux gastrique. Les inhalateurs sont préférables aux autres médicaments car ils ont moins d’effets secondaires. En outre, il existe d’autres médicaments contre l’asthme, mais une fois de plus, ne les prenez pas sans prescription.

L’asthme est une maladie chronique qui évolue avec le temps. Certains enfants semblent guérir en grandissant mais, dans la majeure partie des cas, la maladie refait surface. Certains adultes asthmatiques ne guérissent jamais malgré les médicaments. Dans ce cas, la seule option est de limiter l’inflammation des voies respiratoires.

Que vous souffriez d’asthme ou de reflux gastrique, le plus important c’est de vous soigner. Ne négligez pas la maladie sinon elle s’aggrave immanquablement. Agissez dès maintenant, consultez un spécialiste et suivez, de préférence, un traitement naturel.

3 Comments

  1. Bonjour,
    Je n’ai JAMAIS eu de RGO. Mais j’ai eu deux épisodes de crampes sévères au ventre à quelques mois d’intervalles cette année et ça coincidait en mangeant du fromage avec sa croute blanche pour la 1ère fois. J’ai un ventre assez sensible à tout ce qui n’est pas très propres et/ou gras.
    Je suis asthmatique depuis mes 30 ans (aijourd’hui j’en ai 50).
    J’ai consulté recemment un gastroantérologue qui m’a prescrit du gastreg et du controloc. Quelle fut ma surprise que mon asthme a presque disparu depuis l’utilisation de ces medicaments. Avez vous une explication? Et que va t il se passer quand j’arreterai ces medocs?
    Salutations
    Lola

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*