Connaissez-vous réellement la véritable cause des problèmes digestifs ? Le saviez-vous : la majorité des maux gastriques ne sont pas des maladies, mais des états que vous pouvez soigner aisément grâce à des techniques/remèdes naturels.

Les médicaments ne sont pas la solution

De manière générale, le corps médical soutient que seuls les médicaments peuvent soulager les indigestions. C’est faux. Les antiacides, au mieux, résolvent le problème de façon temporaire. Seulement, ils sont composés d’ingrédients nocifs tels que le sodium et l’aluminium. Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) sont déconseillés au-delà de huit semaines. Dans ce cas, que faire? Ces médicaments occultent les véritables symptômes et entraînent un contingent d’effets secondaires. Ils ne soignent pas! Ils ne vous font pas du bien! Ils rendent juste les fabricants plus riches!

Témoignage d’un ancien patient

Votre humble serviteur parle par expérience, j’ai souffert du RGO. J’étais devenu dépendant d’un IPP, « une certaine pilule de couleur… » Après plusieurs années, mon affection s’est aggravée et les médecins m’ont conseillé de doubler la dose d’IPP. Je souffrais de somnolence et de fatigue généralisée. Ma vue s’est affaiblie et ma pression sanguine a grimpé. Je me suis rendu compte qu’il pouvait s’agir d’effets secondaires provenant de ma consommation abusive d’IPP. J’ai mené quelques recherches sur internet et j’ai réalisé que ces médicaments avaient des milliers d’effets secondaires. Mes découvertes m’ont choqué et effrayé! Je me faisais du mal et il fallait que j’arrête! Seulement, lorsque j’ai essayé d’arrêter les IPP, la production d’acides, ralentie jusque-là, s’est affolé.

Je ne peux pas vous dire à quel point j’ai souffert. Je ressentais constamment des brûlures dans l’œsophage et je pensais avoir atteint le point de non-retour. J’étais devenu insomniaque. J’avais peur de manger et ne buvait que de l’eau! Je sortais encore moins dîner. Je suis devenu un reclus. J’ai perdu mes amis. Ils ne me comprenaient plus. Lorsqu’ils m’invitaient à sortir pour manger mexicain, faire un barbecue ou prendre une pizza, je n’avais qu’un seul mot à la bouche: non. Le chili con carne parsemé d’oignons crus et de sauce sésame, mon plat préféré, est devenu mon pire cauchemar. Mon existence est devenue invivable!

J’étais déterminé à me débarrasser de cette affection! Mon médecin, mon entourage, personne ne pouvait m’aider. Je devais m’en sortir seul. Je me suis fixé pour objectif de trouver très vite une solution. J’ai étudié et mené de nombreuses recherches. J’étais en quête d’un traitement naturel. J’ai consulté de nombreux naturopathes afin de trouver une solution contre le reflux gastrique. Tout y est passé, enfin presque, je n’ai pas essayé le vaudou.

La solution

J’ai finalement découvert que la solution à mon problème était simple. Avec quelques changements dans mon style de vie et des remèdes naturels, je m’en suis sorti sans médicaments.

Sachez que le RGO est causé par une défaillance du sphincter gastro-œsophagien. Votre œsophage guérira si vous arrêtez de consommer les aliments qui ravivent l’inflammation. Perdre du poids, faire de l’exercice, mâcher suffisamment les aliments, s’hydrater régulièrement, surélever la tête pendant le sommeil sont autant de petites astuces, simples à réaliser et efficaces contre le reflux gastrique.

pure-natural-honey-500x500En outre, les remèdes naturels disponibles dans tous les magasins vous aideront à lutter contre cette affection. Les plantes émollientes telles que l’orme rouge et la guimauve ont des vertus apaisantes capitales contre le RGO. Le jus d’aloe vera, la réglisse et le miel naturel favorisent la guérison.

En prenant votre souper au moins trois heures avant le coucher, vous réduisez de manière considérable les risques de brûlures. Mâcher du chewing-gum entre les repas réduit la production des sucs gastriques. Et si vous n’êtes vraiment pas en mesure de vous passer de cette sauce tomate, il y a toujours le bicarbonate de soude auquel vous pouvez faire appel en dernier recours.bague_23f4decfe9_big

Mangez régulièrement de petites portions. J’ai quatre à cinq petits repas par jour. Je commence ma journée avec une tasse de thé kukicha. Plus tard, je consomme des fruits notamment bananes et melons. Les noix, amandes et autres fruits font aussi partie de mon menu quotidien. Au déjeuner, salade avec poitrines de poulet grillé, ou du tofu, mélangées avec des cœurs de romaine, arrosée de citron et d’une vinaigrette de ciboulette.

Préférez les aliments riches en alcali aux autres. J’ai mis au point des recettes incroyables, comme les pâtes primavera, poitrines de poulet cuites avec chapeaux de champignons ou encore poissons blancs sautés et pommes de terre en purée avec pois verts. Il est évident que vous ne devez pas vous affamer. Néanmoins, dites non à tous les aliments susceptibles d’irriter votre œsophage.

Si vous tenez à vous débarrasser de cette affection récalcitrante, changez de style de vie. Pensez-y comme à un défi amusant. La tâche deviendra plus aisée.

Surtout, évitez ces pilules colorées qui détruisent plus qu’autre chose. Vous pensez qu’elles sont efficaces, mais elles ont des effets dévastateurs sur le long terme. Prenez le contrôle de votre santé et soignez votre RGO avec des remèdes naturels.

Des recettes et solutions sont disponibles sur  http://www.reflux-gastrique.org/

2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*