Le reflux gastrique silencieux

Qu’est-ce que le reflux gastrique silencieux ?

Le reflux gastrique signifie que le suc gastrique et le contenu de votre estomac remontent dans l’œsophage, ils peuvent remonter jusqu’à la gorge. C’est un problème répandu, on le retrouve chez les personnes mangeant des repas copieux, les fumeurs, les femmes enceintes et bien d’autres. Le reflux gastrique est aussi très courant chez les nourrissons et les enfants. Il y a différentes causes et divers symptômes du reflux gastro-œsophagien (ou RGO).

Si les symptômes du reflux gastrique sont généralement détectés assez tôt, il arrive que dans certains cas, il ne soit pas facilement découvert et qu’il remonte jusqu’à la gorge. Dans cette situation, on parle de reflux gastrique silencieux.

Le reflux gastrique silencieux ne doit pas être pris à la légère. Par exemple, imaginons que vous venez de terminer un repas copieux et que vous êtes allongé, installé devant la télé. Soudainement, vous ressentez une sensation de brûlure dans la gorge et la poitrine. Vous essayez d’apaiser la sensation en buvant quelque chose de froid mais rien n’y fait. Vous souffrez régulièrement de ce problème, donc vous finissez par aller consulter un docteur à ce sujet. Votre médecin vous explique que vous souffrez en fait de reflux gastrique, il vous prescrit un traitement et vous explique comment gérer et prévenir le RGO.

Une personne souffrant de reflux gastrique silencieux ne va pas manifester les symptômes les plus communs du RGO, par exemple en général elle ne ressentira pas la sensation de brûlure dans la gorge et la poitrine que nous venons de décrire. C’est pour cela que même si ce problème de santé n’est pas fondamentalement différent dans les deux situations et qu’on le traite avec les mêmes remèdes, le reflux gastrique silencieux est vite plus problématique. Dans les deux cas, les causes du RGO sont du même type, comme les muscles de la gorge faibles qui laissent remonter le contenu de l’estomac, acide, dans l’œsophage ou la gorge. Mais comme le reflux silencieux peut être diagnostiqué bien plus tard, les conséquences et complications du reflux gastrique silencieux sont souvent plus sévères.

Les complications du reflux gastrique silencieux

A cause du passage du contenu acide de l’estomac dans la gorge, les patients peuvent souffrir de problèmes aux cordes vocales (endommagées par l’acide du suc gastrique) et peuvent connaître des altérations de la voix.

Les problèmes de déglutition sont une autre complication assez répandue chez les personnes souffrant de reflux gastrique silencieux. On notera qu’elles s’éclaircissent la gorge très souvent quand elles parlent ou quand elles mangent.

Le reflux gastrique silencieux cause aussi le ronflement et perturbe le sommeil, qui peut devenir irrégulier. De plus, un mauvais sommeil peut provoquer le RGO, donc on conseillera aux personnes concernées de dormir avec un oreiller spécial, de dormir en surélevant la tête, de laisser suffisamment de temps entre le moment où elles dînent et celui où elles se couchent, et bien entendu, d’éviter les aliments qui provoquent de l’acidité dans l’estomac.

Les enfants et nourrissons aussi peuvent souffrir de reflux gastrique silencieux. Dans ce cas, on les verra souvent avaler les contenus qu’ils auront recrachés, ce qui cause des dommages dans la gorge et les parois de l’œsophage, qui relie l’estomac et la gorge. Il est préférable de consulter un docteur immédiatement pour une détection précoce de ce problème de santé.

Bien qu’il existe des médicaments contre le reflux gastrique silencieux, il est souvent détecté après une longue période de temps, donc il s’accompagne de dommages sévères à la gorge. Dans ce cas, il est parfois nécessaire de subir une intervention chirurgicale. C’est pourquoi il faut consulter un docteur au plus tôt si l’on pense en souffrir, pour éviter ces complications.

5 Comments

  1. Bonjour à toutes et à tous. Je viens de passer une PHmétrie qui indique RGO pathologique sévère nocturne et diurne. J’ai ce problème depuis l’enfance (bouche très sèche, mauvais goût). Puis, à l’âge de 19 ans, j’ai commencé une énorme hypersécrétion pharyngée et nasale permanente. Le diagnostic a toujours été « rhinite atrophique ». J’ai 65 ans. Pensez-vous que mon RGO mérite la quuuqualification de « supersupersilencieux »?

    [Reply]

  2. …la qualification de « supersupersilencieux »? Il aura fallu 60 ans pour établir un diagnostic de RGO pathologique. aucun brûlure, jamais, aucune éructation, jamais, aucune douleur digestive (sauf ballonnements). Mais qu’est-ce que cela signifie? Pourquoi l’acide ne brûle pas? Bien à vous.

    [Reply]

  3. bonjour,jai un leger rgo,suite a une phmetrie mais je sens pas beaucoup de reflux au niveau du thorax mais jai tjours une sensation de gene a la gorge et cest comme si elle gonfler
    au niveau de la thyroide,ca me lance.les ipp et autres cachets ca me parrait fort car lorsque je les prends je me sens encore moins bien que sans.merci
    annabelle

    [Reply]

  4. j’essaie les methodes naturelles,je bois a jeun,citron avec de leau ensuite au cours du repas,je prends un verre d eau avec du vinaigre de cidre et le soir,une tisane de cannelle
    et je ne supporter pas esomeprazol,promaprazol et mozidar

    [Reply]

  5. Bonjour
    moi j’ai comme en ce moment même , très régulièrement depuis 2 ans, ma gorge qui se « bloque », je n’arrive plus à avaler, difficulté à parler , le cou rigide et la tête un peu raidit vers le côté. Parfois (comme maintenant) c’est accompagné de grosses brûlures poitrine gorge langue que rien ne soulage ,parfois aucune douleur ….la fibroscopie n’a absolument rien révélée et pourtant mon médecin et orl affirment que je souffre d’rgo …. je suis perdue et souffre …. je ne peux prendre aucun médicaments sauf inexium et Gaviscon (Gaviscon très efficace) car j’allaite depuis 2 ans … Ai je bien un rgo ??

    [Reply]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*